Guide en ligne sur les ascenseurs pour personnes à mobilité réduite

Pour les personnes à un âge avancé ou à mobilité réduite, il leur est impossible de se rendre dans bon nombre d’immeubles. Le fait est que l’accès à ces bâtiments avec 2 étages et plus n’est pas adapté à leurs conditions physiques. Heureusement, des solutions ont vu le jour pour remédier à cela. On fait ici référence à la monte escalier et à l’ascenseur pmr.

Que dit la loi sur les ascenseurs pour personnes à mobilité réduite ? 

Une loi a été mise en vigueur il y a quelques années afin d’encadrer l’accessibilité dans les nouveaux bâtiments à étages. Dans ce sens, tous les immeubles collectifs se doivent de répondre aux problématiques de déplacements pour une personne qui souffre d’un problème de mobilité, conformément à l’Article R. 111-18 du code de la construction. Cela concerne entre autres les circulations internes et externes du bâtiment. Si cet article est conçu à l’attention de nouvelles constructions, un autre article à savoir le R-111-18-9 énonce également une obligation pour tous les immeubles anciens, notamment dans le cadre de la rénovation ou amélioration de ceux-ci. Autrement dit, tous les bâtiments anciens faisant l’objet d’une rénovation à 80 % ou dans son intégralité sont concernés par l’installation d’une infrastructure conçue pour un individu à mobilité réduite. Si la nouvelle règle impose l’installation d’un ascenseur sur les immeubles avec plus de 3 étages, d’autres travaux d’aménagement doivent être effectués sur les autres types de bâtiments. Cela concerne précisément le contournement des marches d’escalier, ainsi que les différences de dénivelé. Ceci est dans un but d’éviter les éventuelles discriminations. Cela dit, cliquez ici pour découvrir toutes les bonnes raisons et la nécessité d’installer un ascenseur pmr dans une maison privée ou un logement à plusieurs étages, dans un endroit fréquenté par un plus grand nombre de publics, à l’exemple des centres commerciaux, des hôpitaux, etc.

Ascenseurs : pour un meilleur accès à la maison

Si les bâtiments collectifs sont soumis à de nouvelles règles pour le bien de la personne à mobilité restreinte, les habitations doivent également être équipées de dispositifs adaptés. D’une manière générale, il n’est pas toujours aisé pour une personne handicapée de vivre confortablement à la maison sans l’assistance d’un auxiliaire de vie ou autre. Cela est d’autant plus difficile lorsque la maison est desservie par un escalier. Cependant, la grande majorité des maisons familiales en France sont équipées d’escalier. Face à cela, il est important d’envisager des aménagements spécifiques afin de permettre à toute la maisonnée de se sentir bien et confortable chez elle sans avoir à déménager. Et il semblerait que les monte-escalier est une réponse à cette situation. En outre, les fauteuils élévateurs et les mini-ascenseurs sont également une excellente alternative à ces équipements. Quoi qu’il en soit, ces dispositifs sont conçus dans le seul but de permettre à une personne à mobilité limitée de passer d’un étage à un autre en toute autonomie, c’est-à-dire, sans l’assistance de qui que ce soit. D’ailleurs, les monte-escaliers sont conçus avec un design bien pensé histoire de ne pas entraver l’esthétique de votre lieu d’habitation.

Pourquoi miser sur un ascenseur pmr ?

Plusieurs solutions sont déployées en faveur des personnes handicapées. Parmi celles-ci, l’élévateur pmr connaît particulièrement un regain de confiance, aussi bien auprès des bâtiments collectifs que les résidences familiales. En vérité, cet équipement présente plusieurs avantages qu’il serait bien dommage de passer à côté. Une alternative à l’ascenseur, l’élévateur pmr ne requiert pas de gros travaux d’aménagement au sein du bâtiment concerné. Étant donné que sa mise en place est d’une grande simplicité, il n’est pas nécessaire d’entreprendre des travaux de rénovation ou de reconstruction. Sa vitesse est limitée à 15 cm/s, ce qui lui rend plus sécuritaire et adapté aux personnes âgées. D’ailleurs, ce type d’ascenseur peut être installé à l’intérieur comme à l’extérieur. Lui permettant ainsi d’être adapté à tous les styles d’architecture. Par ailleurs, la vastitude des modèles dans le commerce permet un choix large alors que le prix est plus abordable.

Quels sont les principaux modèles d’élévateurs pmr disponibles dans le commerce ?

Pour répondre aux besoins spécifiques d’un individu à mobilité réduite en termes de déplacements, on dénombre plusieurs modèles d’élévateur pmr sur le marché. Il y a dans un premier temps les appareils de type verticaux dotés de nacelle et dépourvus de gaine. Il s’agit entre autres du modèle adapté à une hauteur de 0,50 m. De par sa petite taille, un tel équipement convient mieux aux résidences familiales pour la seule bonne raison qu’il est conçu afin de franchir une à six marches. Il y a ensuite les ascenseurs équipés d’une nacelle, d’une gaine et d’un portillon. Étant un appareil vertical, il peut être installé jusqu’à une hauteur de 1,20 m. C’est le type d’élévateur le plus prisé par les foyers. Après, il y a les appareils verticaux avec gaine aussi forte que fermée pour une sécurité optimale. Ces modèles sont en effet conçus pour les hauteurs de 3,20 m. Pour information, certains appareils peuvent être utilisés pour une hauteur allant jusqu’à 10 m.

Tous les avantages et bénéfices de la téléassistance
Bracelets, médaillons : quels sont les systèmes innovants de téléassistance ?